Cliquez sur l'image
ci-dessous pour accéder
au site de
David le barde voyageur

Evénements marquants...

> Contes Populaires de la Drôme, le 25 janvier 2015 au Louis XI à Saillans. Nouveau spectacle de contes régionaux accompagné de l'accordéoniste Justine Desprez, sur des airs traditionnels.

> Contes et Rencontres, festival du conte à Nyons, le 7 déc. 2014. Autre grand festival de contes en France, plus près de chez nous dans la Drôme. Cette fois-ci David est accompagné par les musiciens Loïc et Pierre de Steambox.

> Festival VOOLP (Vos Oreilles Ont la Parole), 28 au 30 octobre 2014. Un des grands rendez-vous du conte en France, David et son ami musicien Davog ont pu présenter leur spectacle "Seanachai" sur trois dates.

> Visites Contées dans la Drôme, sous l'égide d'Andarta, pour découvrir les histoires et les sites cachés de notre département. En 2014 ce fut 3 tournées de 23 dates en tout !

> Tournée Irlandaise durant l'été 2014 pour les visiteurs français, sur divers sites et régions d'Irlande (61 dates !)

>  Contes de Noël, décembre 2013 (tournée chez l'habitant, à travers la Drôme, l'Isère et le Rhône)

> Les Belles Etrangères : L'Irlande, novembre 2013 (organisé par la Médiathèque Départementale du Haut Rhin : trois spectacles sur trois dates et trois lieux différents : médiathèque, salle de spectacle et restaurant, bibliothèque...)

> Visites contées et conférences en Irlande, septembre 2013 (organisé par Holiday Ireland, sur divers sites à travers l'Irlande, pour des groupes de français)

> Rencontres Polyphoniques de Calvi, Corse, 25e édition, septembre 2013  (sur une semaine : animation, présentation de l'Irlande, de sa musique et ses chants, et spectacles de rue ainsi que dans les écoles)

Exemples de récits :

Contes de l'Irlande :

> Le voyage de Bran (tiré de la mythologie irlandaise, une épopée initiatique)

> Le Oran Mor, La Grande Mélodie (une des plus vieilles histoires de la mythologie irlandaise, sur la spiritualité celtique et le mythe de la vie)

> Le Lebor Gabala Erenn, Le Livre des Conquêtes (l'histoire mythologique de l'Irlande, depuis les premières invasions de l'île, jusqu'à l'arrivée des Gaëls...)

> Finn MacCool et La Chaussée des Géants (légende sur la création de la chaussée des géants et le champion Finn MacCool)

> Pas de Problème Paddy (histoire courte et comique sur la philosophie de vie des irlandais d'aujourd'hui)

Contes de la Drôme :

> La Chasse aux Couriots

> La Belle Justine

> Léon et la Philomène

> Richaud et Bouillane

> La Naïade du Rieussec

David, le barde voyageur

 Artiste Conteur

Animateur / Conférencier
Directeur artistique et événementiel pour l'Association Iglis

 Venez ! Prenez un moment, je vous emmène faire un voyage ! Un voyage intérieur, un voyage initiatique à travers la mémoire des Hommes...

Nous allons renouer avec un héritage très ancien, emporté par la chaleur et les émotions des mots parlés, et qui font échos à la mythologie de nos ancêtres Gaëls, Gaulois, Galiciens, Galates ou encore Gallois. Retrouver les liens tissés par autant des fils naturels que par des fils surnaturels...

Leurs traditions et leurs folklores sont encore bien en vie, dissimulés par une profusion d'informations et d'influences, qui font aussi la richesse de notre monde moderne. C'est un héritage qui se transmet de génération en génération, et qui se manifeste de nos jours par ses récits, sa poésie, et sa musique...

...l'héritage des Celtes, commun à tant de pays européens !

 Je suis originaire d'Irlande, et sur mon île on nous appelle "Seanachai", c'est à dire ceux qui détiennent et qui transmettent les traditions anciennes. Du temps des Celtes, en Irlande comme ailleurs en Europe, on nous donnait le titre de "barde", le passeur de mémoire, qui s'appuie sur une tradition orale.

Les récits que j’interprète sont très nombreux. Certains sont destinés à un public adulte, d'autres pour un public enfant ou adolescent. Mais le secret est aussi de savoir s'adapter une fois sur place, et de ressentir les attentes d'un public, et l'ambiance d'un lieu. C'est pour cette raison qu'une histoire ne sera jamais complètement la même, d'un lieu à l'autre... Rien n'est figé !

 Les Récits

La plupart de mes récits appartiennent à la mythologie celtique, en particulier celle de l'Irlande, dont l'extraordinaire richesse est incontestable. Il faut savoir que l'Irlande est la seule partie d'Europe, exception faite de la Scandinavie, à ne pas avoir subit ni la conquête Romaine, ni les conquêtes Barbares. Quant aux Vikings, ils furent éventuellement vaincus par un certain Brian Boru...

Ceci pour vous dire qu'en Irlande, la culture celtique, ensemble avec des influences plus anciennes encore, ainsi que l'influence chrétienne, s'est maintenue sur plus de 1500 ans. Voir même plus de 2000 ans en ce qui concerne la partie ouest et nord de l'île ! Forcément, ça laisse des traces...

Dans la tradition "bardique", l'art du conte, avec ses formes poétiques et théâtrales, souvent accompagné de musique, est un moyen ludique pour captiver l'imaginaire du plus grand nombre, tout en transmettant à la fois le savoir, des références historiques, ainsi qu'une profonde philosophie. 

Apprendre et partager ces connaissances, tout en faisant rêver, méditer et rire, tels sont les choix de mes récits. Des récits que j'adapte selon les lieux, le temps qui m'est donné, et le public. De nombreuses histoires pour les plus petits, ou des histoires courtes et comiques pour des animations.

Mais encore...

 Selon le budget, le temps donné, et le lieu, je peux vous proposer d'ajouter à mon intervention les activités suivantes :

Musique des pays celtes, jouée par un ou plusieurs musiciens.

Conférence sur l'Irlande ou une thématique celtique.

Danses irlandaises, style "Riverdance" ou quadrilles.

Démonstration et dégustation d'Irish Coffee.

Dégustation de whiskeys et scotchs, de saumon fumé, etc...

Soirée contes gustato-musicale, avec repas irlandais.

Andarta : Sorties avec visites contées dans la Drôme.

Voyage organisé et sur mesure en Irlande, avec visites contées, transport, hébergement, repas, activités et spectacles.

La tradition orale et les bardes...

Depuis la préhistoire, les traditions orales, et les contes en particulier, sont un moyen d'instruire et d'informer les gens. Dans mon pays maternel, l'Irlande, j'ai été initié à cette tradition aux côtés des "Seanachai", héritiers des bardes aux siècles passés. Voyez-vous, les histoires qui sont écrites exigent des lecteurs qu'ils s'isolent individuellement pour découvrir ce patrimoine, alors que la tradition orale nécessite la coopération et l'inclusion.

Comme dans toutes traditions, c'est la continuité et la transmission qui est recherchée. Et la parole, on le sait, n'est pas faite pour être figée, ou reproduite de manière identique. C'est pourquoi la tradition orale est un paradoxe vivant : lorsqu'on la fixe par écrit, elle perd ce pouvoir qui est le sien d'intervenir sur les circonstances du moment (gens, lieu, époque ou événement).

Mais il faut distinguer tradition orale, et communication orale ! Cette dernière se répand librement, de bouche à oreille, et se sont les foules qui, spontanément, composent et arrangent des histoires. La tradition orale, quant à elle, appartient aux principes fondateurs d'une culture, et son apprentissage passe par un enseignement codifié, auquel on attache une grande valeur. C'est la survie de toute la communauté qui en dépend, sur le plan physique, spirituel, économique, et des consciences.

Car cela concerne la transmission de l'Histoire, des acquis et de l'expérience, d'une génération à l'autre. Ces informations importantes étaient apprises et récitées de mémoire, selon des méthodes propres à chaque culture. Les druides et les bardes de l'époque celtique (les Gaulois en ce qui concerne la France), se spécialisaient dans une discipline, et devaient compléter au moins 20 années d'étude pour tout mémoriser ! Les tous premiers chrétiens, en Orient, ont commencé par transmettre les paroles du Christ de manière orale, tout en passant eux-aussi par de nombreuses années de mémorisation. Et certaines cultures très anciennes en Extrême Orient continuent encore à enseigner de cette manière aujourd'hui.

Nous vivons à présent au sein d'une culture du livre imprimé, et voici le paradoxe de cette culture : nous avons rompu avec notre passé, la transmission vivante et attentive de nos connaissances locales se perdent rapidement, et nos traditions ne nous sont plus familières. Nous avons créé une culture qui est largement basé sur l'éphémère, en sautant constamment d'une information à l'autre, tout en perdant de vue les principes les plus importants. En délaissant l'effort de mémorisation, de partage et de transmission.

Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne nos connaissances sur le patrimoine local, la ville ou la région dans lesquelles nous sommes pourtant né, ou dans lesquelles nous vivons. Et que dire des vestiges de nos traditions et de notre folklore, auxquels nous avons nous avons du mal à nous identifier aujourd'hui ? Car, après moins de cent ans, elles nous sont devenues étrangères. Ainsi que les traditions et l'histoire de nos propres familles, qui ne sont plus transmises avec la même ardeur. L'abandon de la tradition orale en est ici aussi la cause.

Notre société actuelle est de plus en plus décousue, les diverses formes de médias modernes isolent et créent un vide qui devient critique dans notre société. Quand on ajoute à cela la détérioration de nos traditions, nous perdons aussi nos valeurs, notre culture ainsi que notre cohésion sociale.

Mais je ne suis pas pessimiste, notre société est en train de subir une nouvelle mutation, elle est à la recherche de ce dont elle à besoin pour évoluer et s'adapter à de nouveaux défis. Mais entre temps, il est important de préserver et de partager les connaissances sur notre territoire, l'histoire des hommes et des femmes qui nous l'on donné en héritage, et les histoires qui définissent le paysage qui nous entoure...

Dans tous ces domaines, le conteur se révèle très utile...

Cliquez sur les images : 

Créez un site Web gratuit avec Yola.